Lexique

Opérateur : personne qui saisit les données dans Karsteau
Source : entité (personne, club, bouquin, etc) étant à l’origine de l’information.
Secteur : zone géographique qui correspond à une unité géologique d’un seul tenant dans laquelle une cavité ne peut s’étendre au delà des limites du secteur.
Le découpage en secteur est obligatoire dans la logique de Karsteau. Un secteur peut être à cheval sur plusieurs départements.
Zone : élément de la partition d’un secteur dans une logique de découpage topographique. Le découpage en zones n’est pas obligatoire. Une cavité peut s’étendre sur plusieurs zones.
 
Entrée : une entrée ne peut exister sans une cavité. Lors de la création d’une entrée, la cavité associée est automatiquement créée. Une entrée et sa cavité peuvent porter des noms différents. On peut associer une nouvelle entrée à une cavité déjà existante.
Cavité : une cavité est un ensemble de conduits pénétrables. Elle peut posséder plusieurs entrées. Une cavité (appelée partie de cavité) peut exister sans entrée si elle est (re)liée à une autre cavité.
Fusion de cavités : lors de la jonction de deux cavités, on peut les fusionner dans Karsteau, dans ce cas toutes les informations (entrées, noms, docs, phénomènes etc.) se retrouvent associées sur la même cavité. Cette opération est irréversible. Voir aussi “Cavité principale”.
Cavité principale : lors de la jonction de deux cavités, pour des considérations historiques ou des aspects de présentation des informations, on peut faire le choix de déclarer une cavité comme principale et la deuxième comme secondaire. Les documents associés sont alors présentés sur chaque cavité comme avant la jonction. Cette opération est réversible. Voir aussi “Fusion de cavités”.
Complexe : dans le cas d’un très grand réseau, l’ensemble des cavités jonctionnées est appelé complexe.
Phénomène :  aspect notable, remarquable de la cavité qui la caractérise (ex : salle, concrétionnement, rivière, dépôt, courant d’air, etc.)
Terminus : il s’agit d’un phénomène morphologique où la progression est stoppée (ex: un puits, une étroiture, etc.)  
Discipline : ensemble de connaissances ou de phénomènes qui regroupent plusieurs catégories, utilisé pour le classement des documents, phénomènes et terminus (ex : Biologie, Archéologie, Morphologie, Topographie…). Voir aussi “Catégories”.
Catégorie : sous-ensemble d’une discipline qui permet le classement précis des documents, phénomènes et terminus (ex de catégories de la discipline ‘hydrologie’ : captage, exurgence, résurgence, cascade, rivière, siphon…). Voir aussi “Discipline”.
Coordonnées : Karsteau permet la saisie des coordonnées des entrées dans plusieurs systèmes (Géographique, UTM, Lambert…) et permet aussi la conversion d’un type de coordonnées vers un autre. Karsteau vérifie la cohérence des coordonnées saisies en donnant l’appartenance de l’entrée sur un département, une commune, un secteur et éventuellement une zone (si le secteur est découpé en zones). 
Document : information numérique qui concerne l’entrée, la cavité ou les phénomènes qui peut être un texte, une photo, un article sous forme pdf, un fichier de données topo, un fichier de points ou de tracé kml, une topographie, une carte etc. Karsteau accepte tous les formats de fichiers.
 Merci de signaler aux admins Karsteau, les définitions que vous voudriez développer dans ce lexique.

Les commentaires sont fermés